Transformateurs innovants

La recherche en brevets pour puiser de bonnes idées : l’entreprise lucernoise Bächli AG se met au pas des dernières avancées dans le domaine des transformateurs.

 

Le fabricant d’ascenseurs Schindler, l’entreprise de construction mécanique Müller Martini ou le constructeur de matériel roulant ferroviaire Stadler Rail misent sur une PME lucernoise, Bächli AG, pour un élément central de leurs produits : des transformateurs fabriqués sur mesure.

 

Ces dix dernières années, Herbert Bächli, propriétaire de l’entreprise familiale, comptait surtout sur la qualité et l’excellence de la collaboration avec ses clients pour s’imposer face à ses concurrents des pays à main-d’œuvre bon marché.

 

Aujourd’hui pourtant, un changement de mentalité s’amorce. Un nombre croissant d’acheteurs sont prêts à payer davantage pour des transformateurs plus efficaces au niveau énergétique. L’innovation est donc devenue incontournable dans la branche, et les fournisseurs doivent désormais gérer cet impératif avec compétence.

 

Herbert Bächli, qui entend se trouver à la pointe de cette tendance, épluche régulièrement les études de marché. Ces dernières ne renferment toutefois aucune information concrète sur les activités des entreprises, alors que c’est justement ce qui intéresse Bächli. Elles ne font pas du tout mention des plans de ses concurrents directs, mais concernent plutôt des innovations potentiellement développables. « Actuellement, nous sommes surtout à la recherche de partenaires commerciaux capables de développer de nouveaux matériaux pour la fabrication de transformateurs », explique Bächli.

 

Pour obtenir des renseignements concrets sur des entreprises précises, Bächli a effectué une recherche en brevets auprès de l’IPI. Avec un résultat surprenant : «Les autres fabricants de transformateurs n’ont encore déposé aucun brevet dans ce domaine.»

 

L’entreprise n’est pas encore très avancée en ce qui concerne l’identification de fournisseurs potentiels. C’est que ce genre de recherche est relativement onéreuse. Bächli a consulté un scientifique qui a non seulement l’avantage d’être physicien et ingénieur électricien, mais qui a également déjà fait breveter des inventions. « Il a trouvé trois pistes intéressantes que nous suivons actuellement », s’enthousiasme Bächli.

 

Jusqu’ici l’entrepreneur s’en est tenu au rôle d’observateur. Mais s’il ne devait trouver aucun fournisseur de composants innovants, Bächli prendrait les choses en main. Et l’IPI entrerait à nouveau en scène. « Je peux très bien m’imaginer que nous déposions un brevet un jour », s’enhardit Bächli.

 
 
Les informations sur ce site vous ont-elles été utiles?

Les informations sur ce site vous ont-elles été utiles?*

 

Offres d’emploi

 

Offres d’emploi