Actualités

Pas d'article dans la liste.

  

Contenu d'une stratégie de protection

Il est important que votre stratégie de protection réponde aux besoins spécifiques de votre entreprise. Pour cela, réfléchissez dans quelle branche et quel environnement de marché vous êtes actif ou souhaitez l'être. Etes-vous prêt à prendre des risques et quels sont les moyens financiers dont vous disposez.

 

En principe, une stratégie de protection se compose de trois parties :

  

1. Mesures juridiques

  • Réalisez des recherches en brevets et de marques pour vous assurer de ne pas porter atteinte à un titre de protection existant ou pour tirer au clair la nouveauté d'une invention.
  • Faites enregistrer vos biens immatériels.
  • Observez le marché et poursuivez systématiquement les violations de tiers.
  • Demandez-vous s'il serait judicieux de conclure des accords de confidentialité avec des fournisseurs, des distributeurs et d'autres partenaires commerciaux.
  

2. Mesures organisationnelles

  • Il est fondamental que vous assuriez à l'interne la protection des informations confidentielles. Confiez le savoir-faire technologique sensible à plusieurs collaborateurs afin de limiter les risques au cas où l'un d'eux devait passer chez la concurrence.
  

3. Mesures techniques

  • ­ Dans la mesure des possibilités techniques, intégrez dans vos produits des éléments non reproductibles (appelés « black boxes »), sans lesquels vos produits ne peuvent pas fonctionner.
  • ­ Développez des marquages pour vous prémunir contre la contrefaçon et intégrez-les sur vos produits ou leurs emballages. Vous aurez ainsi la possibilité, tout comme votre clientèle, de vérifier qu'il s'agit bien d'un original et non d'une copie.