Actualités

Pas d'article dans la liste.

  

Que font l'IPI et la Suisse

aux plans national et international ?

  

La contrefaçon et la piraterie touchent tous les domaines et se déploient au-delà des frontières nationales. Une collaboration à l’échelle nationale et internationale est ainsi indispensable pour lutter efficacement contre la contrefaçon et la piraterie. De ce fait, l’Institut Fédéral de la Propriété Intellectuelle et la Suisse s’engagent tant sur le plan interne que dans le cadre d’organisations internationales.

  

Suisse

STOP A LA PIRATERIE est la plate-forme suisse de lutte contre la contrefaçon et la piraterie. L’Institut Fédéral de la Propriété Intellectuelle, en tant que membre fondateur de la plate-forme, fournit une contribution importante dans le domaine. L’association repose sur un partenariat public-privé. Elle se compose ainsi de membres de l’administration publique et du secteur privé. Fondée en 2005, STOP A LA PIRATERIE s’engage pour une sensibilisation du grand public aux risques et au fléau de la contrefaçon et de la piraterie. Elle s’investit également dans la coopération entre l’économie et les autorités.

Exposition stop à la pirateterie en 2013, à l'aéroport de Zurich
  

International

Dans la lutte contre la contrefaçon et la piraterie, la Suisse est active au sein de nombreuses d’organisations internationales œuvrant pour l’application du droit de la protection intellectuelle, notamment les suivantes :

  

Mesures de l’UE en vue d’endiguer la contrefaçon et la piraterie