Les Archives fédérales proposent de nombreux documents intéressants.

  
  

Toutes les informations en possession de l’Institut sont publiées sur son site Internet. L’Institut ne dispose en particulier ni d’une collection de documents, ni d’un service historique susceptible de traiter de tels documents

  
  

Bien qu’il ne soit pas possible d’en être certain, on pense qu’Einstein a examiné personnellement les demandes de brevets suivantes:

 

  • Brevet n° 39619 (pdf): indicateur météorologique par mesure de l’humidité de l’air
  • Brevet complémentaire n° 39988 (pdf) (brevet principal n° 38853): machine à courant alternatif à collecteurs à balais et bobines additionnelles opposées pour éviter les décharges

 

 

  
  

Date de sa fondation: 15 novembre 1888
1888 – 1979: Bureau fédéral de la propriété intellectuelle
1979 – 1996: Office fédéral de la propriété intellectuelle
Depuis le 1er janvier 1996: Institut Fédéral de la Propriété Intellectuelle
Etablissement de droit public de la Confédération doté d’une personnalité juridique propre

  
  
  • 1888 – 1893 Dans l’ancien foyer pour aveugles dans le quartier de la Lorraine
  • 1893 – 1907 Dans l’ancien bâtiment fédéral du télégraphe à la Speichergasse, qui abrite aujourd’hui la Maison des cantons :
Lieu de travail d'Einstein à la Speichergasse
Lieu de travail d'Einstein à la Speichergasse
  
  • 1907 – 1921 Dans l’ancien bâtiment de la poste au «Äusseres Bollwerk» (le bâtiment n’existe plus aujourd’hui, il a laissé la place à la gare et à des bureaux de la Poste Suisse):
Lieu de travail d'Einstein au Bollwerk
  
  • 1921 – 1931 Dans une des baraques servant de bureaux, qui ont été érigées dans le quartier du Spitalacker pendant la Première Guerre mondiale
  • 1931 – 1960 Dans le quartier du Kirchenfeld (bâtiment de la Bibliothèque nationale suisse)
  • 1960 – 2007 Einsteinstrasse 2 (anciennement Eschmannstrasse)
  • Depuis 2007 Stauffacherstrasse 65/59g dans le parc d’affaires de Berne. 
  
  

Engagé le 23 juin 1902 en qualité d’expert technique de IIIe classe avec un salaire annuel de 3500 francs, Einstein est promu expert technique de IIe classe le 10 mars 1906, et son salaire passe à 4500 francs par an. Il démissionne le 16 juillet 1909 pour occuper une chaire extraordinaire de physique théorique à l’Université de Zurich.

  
  

Le bâtiment à la Speichergasse est aujourd’hui occupé par Swisscom. L’ancien bureau d’Einstein a été transformé, et plus rien n’indique que le célèbre expert en brevets y a travaillé un jour. L’accès au bâtiment est interdit au public. Le pupitre d’Einstein se trouve à la Maison d’Einstein, Kramgasse 49, où le célèbre physicien a habité de 1903 à 1905.

  
  

Internet est une véritable mine d’or. On trouve des informations intéressantes sur l’époque bernoise d’Einstein notamment sur les sites suivants:

 

  
  

Par exemple sur le site www.einstein-bern.ch.

  
  

Dans le langage populaire, le Bureau fédéral de la propriété intellectuelle était souvent appelé «Bureau des brevets», une appellation que l’on rencontre encore aujourd’hui. Strictement parlant, cette désignation est cependant fautive, car le champ d’activité de l’Institut est bien plus étendu: il est le centre de compétences de la Confédération pour toutes les questions touchant aux brevets, aux marques, aux designs et au droit d’auteur, et il est également très actif au niveau international dans tous ces domaines.

  

Offres d’emploi