Étude OEB: la croissance rapide de l'innovation dans le domaine des batteries est un élément déterminant pour la transition vers des énergies propres

|

L'amélioration des capacités de stockage de l'électricité est un élément déterminant pour la transition vers des technologies à énergie propre. Entre 2005 et 2018, les dépôts de brevets liés aux batteries et autres technologies de stockage de l'électricité ont augmenté en moyenne de 14% par an dans le monde, soit une croissance quatre fois supérieure à la moyenne de l'ensemble des domaines technologiques. Tel est le constat de l'étude menée conjointement par l'Office européen des brevets (OEB) et l'Agence internationale de l'énergie (AIE), publiée ce jour.

 

Le rapport montre que près de 90% de l'activité brevets réalisée dans le domaine du stockage de l'électricité concernent les batteries. D'autre part, la croissance de l'innovation serait due essentiellement aux progrès réalisés sur les batteries lithium-ion rechargeables, utilisées dans les appareils électroniques grand public et dans les véhicules électriques. La mobilité électrique favorise notamment le développement de nouvelles associations chimiques lithium-ion améliorant la puissance, la durabilité, la vitesse de charge/décharge et la recyclabilité. Le progrès technologique profite actuellement aussi de la tendance imposant d'intégrer une plus grande part d'énergies renouvelables telles que l'énergie éolienne ou solaire dans les réseaux électriques.

 

Lire la synthèse de l’étude

Lire la version intégrale de l’étude

  

Offres d’emploi