|

La valeur ajoutée d’un design

Dans le domaine du design, la Suisse n’a rien à envier à ses concurrents. Éplucheurs, meubles, horloges de gare, étendoirs et autres classiques?: ses produits convainquent par leur forme et leur fonctionnalité. Certains de ces designs, devenus des icônes, font aujourd’hui partie de la collection du Musée d’art moderne de New York.

Le design d’un aileron arrière peut aussi être protégé.
Le design d’un aileron arrière peut aussi être protégé. Photo: iStock

Aujourd’hui encore, des produits innovants au design de grande qualité voient le jour dans de nombreuses entreprises suisses. Certains sont purement esthétiques, tandis que d’autres (dont le design passe quasiment inaperçu) nous soutiennent imperceptiblement dans nos tâches quotidiennes grâce à leur forme et leur fonctionnalité. Les profils de pneus, les chaussures ou encore les appareils de fitness en sont des exemples. La conception consciente d’un produit joue également un rôle important dans les domaines de la technologie médicale ou dans l’industrie, où elle permet notamment de faciliter l’utilisation ou d’améliorer la sécurité d’un produit. Le design permet également de reconnaître une marque.

 

Selon l’expert en design Wolfgang K. Meyer-Hayoz, un design est en général fonctionnel et a pour but d’offrir une meilleure qualité de vie. Depuis près de 35 ans, son entreprise basée à Winterthour conseille les entreprises en matière de design et les accompagne du développement d’une idée au produit final. De nombreux concepts développés en collaboration avec la clientèle ont été récompensés au niveau international.

  

«Le design ne doit pas être une fin en soi»

Au cours de l’entretien que nous avons eu avec Wolfgang K. Meyer-Hayoz, celui-ci nous a montré des photos de distributeurs de tickets de parking. « Où dois-je mettre l’argent ? Il est possible de concevoir de tels produits simples de manière plus claire », explique l’expert. Selon lui, un design remplit toujours une fonction et répond à un besoin précis, mais il est aussi utilisé à des fins communicatives.

 

L’expert considère le design de manière globale et estime qu’il doit être intégré dans l’ensemble du processus de l’entreprise. Ceci commence par une adéquation de la stratégie de design avec la stratégie de l’entreprise. « À titre d’exemple, lorsque nous développons un produit pour l’optimisation de bioprocédés, la communication commerciale doit être adaptée : une brochure démodée ne conviendrait », explique Wolfgang K. Meyer-Hayoz. Le design doit faire partie d’un tout; pour ce faire, il est nécessaire d’opter pour une stratégie de design holistique. Le design des produits est aujourd’hui essentiel, car un produit ne peut pas convaincre uniquement par ses fonctions techniques.

  
  
L’éplucheur est un classique du design suisse. Il est produit de manière quasiment identique depuis 1947.
L’éplucheur est un classique du design suisse. Il est produit de manière quasiment identique depuis 1947. Photo: Zen Swiss
  

  
Le style de la chaise Landi de Hans Coray, construite en tôle d’aluminium, fait aujourd’hui encore figure de référence.
Le style de la chaise Landi de Hans Coray, construite en tôle d’aluminium, fait aujourd’hui encore figure de référence. Photo: Nationales Landesmuseum
  

  
Le design est présent dans de nombreux endroits inattendus. Exemples ? Le profil des pneus de voiture, dont le design peut être protégé.
Le design est présent dans de nombreux endroits inattendus. Exemples ? Le profil des pneus de voiture, dont le design peut être protégé. Photo: Swissreg
  

  
Le couteau suisse constitue un bon exemple de design fonctionnel.
Le couteau suisse constitue un bon exemple de design fonctionnel. Photo: iStock
  

  
Le design ne se résume pas à des fauteuils aux lignes épurées. La forme de produits tels que cet accroche-clés mural peut également être protégée.
Le design ne se résume pas à des fauteuils aux lignes épurées. La forme de produits tels que cet accroche-clés mural peut également être protégée. Photo: Schluesselbrett.ch
  

  
Une station de recyclage bien pensée et qui se fond dans le paysage.
Une station de recyclage bien pensée et qui se fond dans le paysage. Photo: LED Werkstatt
  

  
Dans le domaine de la technologie médicale, le design joue un rôle important lié à la fonctionnalité. Comme le montre cette image d’un appareil de dialyse.
Dans le domaine de la technologie médicale, le design joue un rôle important lié à la fonctionnalité. Comme le montre cette image d’un appareil de dialyse. Photo: BBraun
  

  
Pot de fleurs « Spindel » de Willy Guhl.
Pot de fleurs « Spindel » de Willy Guhl. Photo: Nationales Landesmuseum
  

  
Le design d’un aileron arrière peut aussi être protégé.
Le design d’un aileron arrière peut aussi être protégé. Photo: iStock
  

  
Pour terminer, un autre classique suisse : la râpe à Bircher en tôle de fer de l’entreprise Merker & Co. (1940-1960).
Pour terminer, un autre classique suisse : la râpe à Bircher en tôle de fer de l’entreprise Merker & Co. (1940-1960). Photo: LM
  

Un design doit être efficace

Un design attrayant attire certes le regard, mais il ne se réduit pas à cela. Il peut aussi rendre une entreprise plus efficace. Des machines conçues différemment facilitent les processus de production, une meilleure ergonomie rend l’utilisation des machines plus simple. « Les clients exigent de plus en plus souvent que les produits soient de conception simple de telle sorte qu’ils puissent être utilisés aisément et de manière intuitive sans grandes connaissances techniques », rapporte Martin Kuhl, vice-président Global Marketing & Sales Services chez B. Braun en Allemagne. L’entreprise familiale est active partout dans le monde dans le domaine de la technologie médicale et a récemment lancé, entre autres, un appareil de dialyse sur le marché.

 

En collaboration avec Meyer-Hayoz Design Engineering, elle a défini tôt dans le processus les exigences en termes de design et de fonctionnalité. Martin Kuhl considère également le design comme une possibilité de se différencier. « Le design rend notre promesse de marque tangible. Les couleurs y jouent également un rôle. Il ne s’agit certainement pas du critère de vente décisif, mais d’un argument supplémentaire », explique-t-il. Selon lui, la demande en appareils médicaux à l’aspect moins « médical » va augmenter. « Dans notre domaine par exemple, la problématique des patients souhaitant effectuer leur dialyse chez eux est très actuelle. Dans de tels cas, il est utile que l’aspect visuel de l’appareil se fonde dans le cadre général. »

  

«Nous voulons conserver notre produit»

La valeur du design d’un produit, Christoph Fahrni, copropriétaire de l’entreprise LED Werkstatt à Thörigen, l’a également comprise. La PME produit entre autres des enseignes lumineuses, des bornes de recharges pour voitures électriques et des bacs pour matériaux. Tous les produits sont développés de A à Z par l’entreprise et fabriqués dans la manufacture à Berne. « Le design est très important pour nous, car il apporte une valeur ajoutée au produit et représente un argument de vente unique », explique Christoph Fahrni. La protection du design fait partie intégrante du processus de développement. L’entreprise a investi beaucoup de temps et d’argent dans le produit ; elle ne veut pas le perdre. Une fois le produit protégé, il devient un bien échangeable. Le propriétaire peut ensuite par exemple décider de licencier l’innovation.

  

Pourquoi protéger son design ?

Le design permet à l’entreprise B. Braun et à la PME LED Werkstatt de créer une valeur ajoutée certaine, raison pour laquelle ils protègent leurs produits en conséquence. Le design est devenu pour les entreprises un facteur décisif sur le marché, et les contrefaçons sont donc courantes. En protégeant son design, il est possible d’éviter que d’autres façonnent un produit au design identique ou similaire. Un design novateur ne devient un bien échangeable, soit un actif de l’entreprise, qu’une fois protégé. Le titulaire du droit de protection peut le mettre en gage ou le léguer ou encore octroyer des licences.

 

Que représente un design au niveau légal ? Est considérée comme design la forme extérieure de produits ou parties de produits. Un design peut être bi- ou tridimensionnel et est caractérisé par la disposition de lignes, de contours, de couleurs ou de surfaces, ou par le matériau utilisé. Exemple : le design de biens de consommation comme des couverts ou des brosses à dents; le design industriel comme des locomotives et des installations de production; le design de détail comme des cadrans de montre, le motif d’un tissu ou des parties de la carrosserie d’une voiture.

 

Peuvent être protégées à titre de designs les créations inédites. Autrement dit, il faut qu’aucun autre design identique ou similaire n’ait été publié au moment du dépôt de la demande d’enregistrement, et les caractéristiques centrales du design doivent se distinguer suffisamment de conceptions existantes.

  
  

Conseils : comment protéger son design ?

 

En Suisse, il convient de déposer sa création auprès de l’Institut Fédéral de la Propriété Intellectuelle (IPI). Conseils pour le dépôt :

 

Représentations : elles doivent être de bonne qualité et le design doit en ressortir de manière claire. Conseil : joindre des images en noir et blanc pour protéger le design dans toutes ses variantes de couleurs.

 

Recherche : la notion de « nouveauté » n’étant pas vérifiée lors du dépôt, il est conseillé d’effectuer des recherches avant le dépôt de la demande d’enregistrement, par exemple en lisant de la littérature professionnelle ou en se rendant dans des salons ou des magasins spécialisés. Réfléchissez également à la source de votre inspiration pour le design.

 

Durée de la protection : un design est protégé pendant cinq ans à compter du premier enregistrement. Il est ensuite possible de prolonger la protection. Une création peut être protégée au maximum 25 ans (5x5 ans).

 

Dépôt multiple : il est possible d’enregistrer plusieurs designs, pour autant qu’ils appartiennent à la même catégorie de produits.

 

Frais de dépôt : 200 francs de taxe de base pour un design. La prolongation de la protection d’un design coûte également 200 francs.

 

Avez-vous des questions ? Rendez-vous sur www.ige.ch ou appelez-nous au 031 377 77 77.

retour

Partager