|

De l'idée à la protection du design

Avec son porte-clés mural ingénieux, Karin Sieber a résolu un problème de tous les jours et est devenue entrepreneuse. Nous l’avons rencontrée dans son atelier dans la vallée du Rhin saint-galloise.

Karin Sieber dans son atelier.
Karin Sieber dans son atelier. Image : IPI

Une recherche (article en allemand) a été consacrée au temps que nous perdons à la recherche de certains objets, les clés par exemple. Pour Karin Sieber, ce problème n’est plus qu’un mauvais souvenir. Une fois arrivée à son atelier dans la vallée du Rhin saint-galloise, elle place simplement la clé de sa voiture dans le porte-clés mural de sa création. Le rail en aluminium muni de feutre, une solution désarmante de simplicité, récolte un franc succès : elle produit jusqu’à 500 exemplaires par mois, un travail majoritairement manuel, et récemment, elle a même reçu des commandes de Corée du Sud.

  

Un porte-clés multifonctionnel

La clé du succès du produit réside dans sa polyvalence. Il suffit d'ajouter quelques accessoires en métal au rail en aluminium pour le transformer en garde-robe ou en porte-lunettes. On peut même y accrocher son parapluie ou y déposer son smartphone. « Les clients apprécient tout particulièrement la polyvalence du porte-clés », affirme Karin Sieber, qui a reçu le prestigieux Red Dot Award pour son produit.

  

Vidéo en allemand (sous-titres en français et italien).

  

Sécurité accrue grâce à la protection du design

Karin Sieber s’est inquiétée très tôt des moyens de protéger sa création.
« Dès le départ, je savais que c’était important », dit-elle. Elle contacte l’Institut Fédéral de la Propriété Intellectuelle (IPI) et en parlant avec un collaborateur du Centre de contact, elle comprend tout de suite que, dans son cas, il faut protéger la forme de son porte-clés. Les experts de la section Designs de l'IPI ont pu par la suite répondre à toutes ses questions. L’inscription au registre des designs offre à Karin Sieber la sécurité que sa création est protégée contre les éventuelles imitations.

  

Une part de suissitude

C’est déjà la fin d’après-midi et Karin Sieber se rend dans une sellerie à proximité,
où sont cousues les pièces en feutre pour les rails en aluminium. Le porte-clés mural est entièrement fabriqué dans la vallée rhénane de Saint-Gall. Cet aspect est très important pour elle, car elle est convaincue qu’il faut soutenir l’artisanat local.

retour

Partager